Électro hypersensibilité

Qu’est ce que l’électro hypersensibilité ?

Attention wifi

 

L’électrosensibilité se caractérise par un ensemble de symptômes se manifestant dès l’exposition d’une personne à certains types de rayonnements électriques et magnétiques.

Les appareils misent en causes sont:

  • Lignes à haute tension
  • Antennes de télécommunication
  • Radar
  • GSM
  • WIFI
  • Téléphones DECT
  • Téléphones portables
  • Tablettes
  • Lampes fluorescentes
  • Etc…

Symptômes observés

Électrisation : picotements électriques diffus, denses ou fulgurants. Elle est sentie de violemment à peu. Elle n’est pas de niveau morbide immédiat mais elle est permanente. Ceci sous l’effet de l’incessant brouillard électromagnétique (électrosmog), dont les fréquences hachées provoquent aussi ces dérèglements :
– Insomnie. Asthénie. Hypersomnie (l’électrisation induisant un cercle vicieux d’excitation-épuisement, physique en 1er lieu).- Maux de tête intenses, variés et diversement localisés (ex : picotements brûlants, compressions, coups…).
– Nausées. Vertiges. Syncopes.
– Dérèglement partiel ou complet du système digestif (ex : multi-intolérances alimentaires, spasmes, troubles urinaires…).
– Fort amaigrissement ou forte prise de poids (notamment par malabsorption et autres dérèglement du système digestif).
– Dérèglements hormonaux/endocriniens (ex : dérèglement thyroïdien…).
– Tachycardie, coups au cœur, oppression thoracique. Variation de la tension artérielle.
– Hyperacousie (sensibilité douloureuse aux sons externes). Acouphènes (sons créés dans l’oreille). Autres troubles auditifs. – Hypersensibilité aux fréquences de la lumière (douleurs, troubles visuels, atteintes oculaires…).
– Hypersensibilité aux fréquences de molécules chimiques, parfois naturelles (symptômes très variés, dont respiratoires…).
– Douleurs dermatologiques (picotements aigus, plaques, brûlures, sécheresse anormale des muqueuses…).
– Œdèmes internes/externes. Insensibilité/refroidissement des extrémités. Douleurs articulaires. Douleurs musculaires.
– Névralgies. Saccades, tremblements, convulsions. Mouvements involontaires. Troubles de la coordination.
– Désorientation spatiale.Troubles de la concentration, de l’élocution, de la mémoire. Déconnections cérébrales soudaines. Hyperactivité cérébrale.
– Excitabilité ou état dépressif

Risques:

Cancers, AVC, maladies neurodégénératives.

Valeurs limites d’exposition selon les normes françaises

Hautes Fréquences

Pour une station de base de téléphonie mobile, l’ensemble du corps est exposé. Le paramètre de mesure est le niveau du champ électrique. Les valeurs limites à ne pas dépasser sont :

  • pour une antenne GSM 900 : 41 V/m
  • pour une antenne GSM 1800 : 58 V/m
  • pour une antenne UMTS : 61 V/m
  • pour le Wi Fi et les fours micro ondes : 61 V/m
  • pour la radio FM : 28 V/m

 Basses Fréquences

  • 5000 v/m pour les particuliers
  • 10000v/m dans les entreprises

 Autres valeurs

De nombreuses études indépendantes (non reconnues en France) préconisent de ne pas dépasser 0,6 v/m en extérieur et 0,2 v/m en intérieur. Cette norme est appliquée en Allemagne et en Suisse.

Au delà de ce seuil, notre équilibre biotique est menacé, et les dégâts observés au niveau du système nerveux autonome biens réels.

Rapport  bioinitiative

 

Quelques précautions

L’objectif n’est pas de se couper des objets électromagnétiques de notre quotidien, ni de refuser toute forme de progrès,mais d’être conscient des dangers liés à une exposition répétée, voir mon article.

IL existe de plus en plus d’objets connectés, ils sont séduisants, plus ou moins utiles. Mais avant d’acheter une tétine connectée pour votre enfant ou une montre reliée à votre smartphone, posez-vous la question de l’utilité, et suis-je certain(e) de l’absence de risque.

Afin de tester son environnement, d’appliquer un principe de précaution ou de se protéger (personnes électrosensibles), il existe de nombreuses solutions.

Je vous conseille les sites suivants:

Capture d’écran 2015-06-24 à 12.06.06            Capture

Electro hypersensibilité : le handicap enfin reconnu

Lire l’article